Les élèves de 6è en voyage aux Ecouges

Les 27 et 28 septembre 2017, les élèves de 6è sont partis pour deux jours dans le gîte des Ecouges à Saint Gervais, dans le Vercors. Avec l'association "La Trace", ils ont pu évoluer dans l'un des Espaces Naturels Sensibles de l'Isère. Ils ont été sensibilisés au respect de l'environnement par la découverte du milieu naturel, l'immersion, et l'accueil en pleine nature.

Le mercredi 27 septembre, on s'est réunis devant l'arrêt de bus du collège. On a mis les valises dans la soute du bus et puis on est partis à 9h.

On a roulé pendant deux heures et le chauffeur nous a déposé devant le chemin du gîte. Nous avons rencontré Mikah, l'animateur qui s'est occupé de nous.

Il nous a fait mettre les valises dans une remorque et les a montées au gîte. On est montés à pieds et il y avait des travaux sur le chemin. En route on a croisé l'ancien cuisinier. On a vu un panneau qui nous indiquait quel chemin prendre pour aller au gîte.

Sur le chemin on a vu un champ avec des ânes et on s'est arrêtés les carresser. Cinquante mètres plus loin nous étions arrivés au gîte.

Vers 11h30 nous sommes arrivés au gîte!

 

Autour, on voyait de beaux paysages, des champs, des montagnes et des forêts. Il y avait un champ avec des ânes et un autre avec des moutons. Un chemin descendait à travers la forêt pour aller à la mare.

En contrebas du gîte il y avait un jardin potager et un parc avec des chèvres et des poules. A côté il y avait des bancs en pierre, une station météo et une cabane dans les arbres.

 

 

La mare

Le mercredi après-midi, on est descendu dans les champs pour aller à la mare. Nous sommes allés sur des pontons et nous avons cherché des petites bêtes dans l'eau. Lucas nous a donné des épuisettes pour pêcher des insectes et des animaux dans l'eau.

Nous avons vu des grenouilles et des têtards. Nous avons trouvé des dytiques (ce sont des scarabées d'eau). Nous avons aussi trouvé des larves de libellule et de tritons dans la mare. Il y avait aussi des ecargots d'eau et des larves d'escargot. Nous avons vu des plantes aquatiques et des nénuphars en fleur. Il y avait beaucoup de vase dans la mare.

Quand on avait pêché un animal, on le mettait dans un bac en plastique pour pouvoir mieux l'observer. On avait des fiches d'identification pour trouver le nom de chaque animal.

Lucas a attrapé une libellule bleu clair et vert pomme. Il nous a dit que c'était un mâle. Elle était très grande et très belle.

Les chambres

Le mercredi soir nous sommes allés dans les chambres. En bas il y avait les filles et en haut les garçons. Nous avons pris nos chambres respectives. Elles étaient grandes, avec 2, 3 ou 4 lits. Il y avait des fenêtres et des placards.Les lits étaient bien confortables, on a bien dormi.

Les chambres avaient des noms: printemps, été, automne, hiver, la mare... Elles étaient décorées avec des arbres et des animaux peints.

Le repas

Le mercredi soir nous avons mangé de la nourriture bio: il y avait des lentilles, de la soupe, des pommes.

Cette salle était grande et elle était décorée. C'est nous qui avons mis la table et débarrassé.

Le lendemain matin, pour le petit déjeuner, nous avons eu de la confiture faite maison, du lait chaud au cacao, des céréales et du pain. On a débarrassé les tables après le petit déjeuner. On a bien rigolé à table et on s'est bien réchauffés!

La salle d'activité

La salle était grande et il y avait beaucoup de jeux. Il y avait des tables, un tableau pour écrire et il y avait des canapés. Il y avait aussi deux peaux d'animaux accrochées aux étagères et deux peaux de moutonposées sur une luge qui servait de banc. Sur les murs il y avait des animaux en bois de taille réelle.

Il y avait une petite bibliothèque avec des documentaires sur les animaux et sur la nature. Le matin on a joué longtemps aux jeux pendant que d'autres étaient à l'affût.

La station de captage

Le jeudi matin, nous avons marché dans la forêt pour aller à la station de captage. ça montait beaucoup! Mikah avait emporté avec lui un tuyau et un petit moulin qu'il avait fabriqué lui-même avec un bidon en plastique, des plaques de bois avec des aimants et du fil électrique pour faire un alternateur, et une roue avec des cuillères.

Arrivé en eau, il y avait un ruisseau qui coulait, et Mikah nous a demandé de faire faire passer le plus d'eau possible dans le tuyau. Mikah a installé le tuyau dans le ruisseau. Alors, tous ensemble, on a mis des pierres, des branches et de la mousse pour faire un barrage et faire passer le plus d'eau possible dans le tuyau pour faire tourner le moulin qui était posé en dessous.

L'eau qui coulait faisait tourner le moulin très vite, et cela produisait de l'électricité. Mikah a pris un voltmètre qu'il a branché à l'alternateur du moulin pour mesurer combien de volts produisait notre barrage: il y avait assez d'électricité pour éclairer une ampoule!

Ensuite nous avons enlevé le tuyau et démonté notre barrage pour libérer l'eau de la rivière et nous sommes redescendus au gîte.

Encore quelques souvenirs avant le retour au collège!

Merci à Karine, Mikah, Lucas et Anne-Lise pour leur accueil! Nous aurions aimé rester plus longtemps!